..................Sommaire

Un choix de citations tous azimuts qui peuvent, plus ou moins directement,
illustrer le “cas” du haïku...(citations recueillies par YG
)


“Cette minute même qui m’arrive portée par des dizaines et des dizaines de milliards d’années passées,
Rien ne la vaut, rien ne vaut ce maintenant.”

Walt Whitman


“Le monde est tout ce qui a lieu”

Wittgenstein


“Respiration, ô toi l’invisible poème “

Rilke


“Nous vivons tous dans un enfer dont chaque instant est un miracle”

Cioran


“L’Occident est en train de reparcourir toutes les étapes de l’Orient”

Michel Maffesoli


“Il ne choisit jamais la nourriture la plus plantureuse, mais la plus goûteuse, ainsi n’est-ce point le temps le plus long mais le plus fruité qu’il butine”

Epicure

“Il s’agit d’abord d’être, de vivre de telle sorte que la parole ne soit plus que l’épanouissement naturel d’une vie sur la page. Plutôt que de faire aboutir le monde à un livre, il faudrait que le livre renvoie au monde, rouvre l’accés au monde”

Philippe Jaccottet


“Un poème doit être une fête de l’intellect”

Valéry

“Un poème doit être une débacle de l’intellect”

Eluard


“Sirote chaque jour ta tasse de néant”

Paul Nizan


“Capturer cet instant harmonieux. S’insérer dans le courant du temps. Percevoir le battement de l’existence qui passe. La vie est une succession d’instants”

Hubert Reeves


“En ayant un demi-centimètre de quelque chose, vous avez plus de chance de tenir un certain sentiment de l’univers que si vous avez la prétention de faire le ciel entier”

Alberto Giacometti


“Pour décrire un feu qui flambe et un arbre dans la plaine, demeurons en face de ce feu et de cet arbre jusqu’à ce qu’ils ne ressemblent plus, pour nous, à aucun autre arbre et aucun autre feu”

Maupassant


“Non, l’écriture n’est pas une solitude, jamais, il faut en finir avec ce cliché, c’est un débordement, une invasion, jamais je ne me suis senti autant avec, avec les gens, les arbres, les mots, avec le ciel, les pluies, les éclaircies, avec tout et infiniment avec”

Dominique Sampierro


“Etre moderne, c’est respirer calmement, consciemment au rythme de son temps, et non s’essouffler à le suivre, c’est nager, sans jamais se laisser emporter, dans les courants dont il vous baigne”

Jacques Lacarrière


"Je ne peins pas l'être. Je peins le passage"

Montaigne